AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 
Bienvenue à l'Académie Gukhwa. Notre école recherche toujours des professeurs ainsi que des chargés de discipline.

Partagez | 
 

 Oiseau de mauvais augure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Messages : 80

Points : 45

Date d'inscription : 13/07/2018

Année scolaire : Quatrième année

Emploi / Clubs : Membre du club de jardinage

Level C : born as I am
MessageSujet: Oiseau de mauvais augure   Ven 20 Juil - 16:48


Oiseau de mauvais augure

Feat. Nam Daniel & Nam Sasha

De ses prunelles teintées d’une lueur d’émerveillement, il contemplait le charme de la nature environnante et goûtait ainsi à une sensation d’apaisement, de calme, de sérénité. Le soleil réchauffait doucement la terre, les feuilles frétillaient sous le passage du vent, les fleurs laissaient éclore leurs parfums. Un sourire illumina dès lors le visage du jeune vampire venu se ressourcer à la lissière de la ville d’Andong. En ce lieu où régnait une tranquillité presque parfaite, son esprit n’était pas embrumé par d’amers souvenirs. Sur son passé marqué par l’ombre de la mort. Sur son présent marqué par la jalousie d’un être au visage d’ange et au cœur malin. Il respirait de nouveau, dans ce monde qui ne cherchait pourtant qu’à l’asphyxier, à lui défendre de se creuser une place en son sein.

Les secondes défilèrent, il demeura un instant les yeux clos, sans esquisser le moindre mouvement, à écouter les bruits ambiants formant une délicate harmonie. Puis lentement, il vint se prélasser à l’ombre d’un arbre. Le dos adossé contre la surface rugueuse, il observa l’horizon, les ondulations des toitures des maisonnées, les étendues de verdure, les plis du cours d’eau longeant la ville… Et tandis que la courbure de ses lèvres s’intensifia, il vint saisir le recueil dissimulé dans son sac de toile. Un recueil sur la flore qui embellissait la région. Ses doigts effleurèrent avec douceur la couverture, puis les pages de papier glacé ornées d’esquisses de fleurs. Par dizaines, leurs couleurs vinrent imprégner ses rétines. Leurs tons pâles se mêlaient aux tons vifs ; le rouge, le rose et le blanc prédominaient mais laissaient quelquefois apparaître des tons plus singuliers. Et toutes ses représentations, toutes ses fleurs traduisaient des sensations, des émotions, un langage pour exprimer l’amour, l’innocence, la vertu, le regret, le pardon… Elles permettaient à quiconque d’exprimer les pensées muettes et les mots interdits.

Ses prunelles parcouraient désormais les textes inscrits à l’encre noire qui encerclaient les esquisses. Le jeune vampire ne souciait plus des bruits alentours, des murmures de la nature, du chant des oiseaux. Ses poumons inspiraient avec lenteur l’air parfumé. Le vent caressait son épiderme et les mèches rebelles coincées devant son visage. La temporalité s’altérait. Les aiguilles des horloges semblaient interrompre leur course pourtant incessante depuis la nuit des temps. Ses obscures pensées paraissaient s’être dissipées dans les méandres de son esprit. Et dorénavant une bulle de solitude l’enveloppait, emplie de quiétude et de calme. Et rien ne semblait pouvoir la briser.
S a n i e




Dernière édition par Nam Sasha le Lun 23 Juil - 21:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 125

Points : 89

Date d'inscription : 13/07/2018

Année scolaire : 3ème année

Human : weak and beautiful
MessageSujet: Re: Oiseau de mauvais augure   Lun 23 Juil - 22:09



Oiseau de mauvais augure

ft.Nam Sasha










En sortant de la boutique, Daniel affichait un sourire satisfait. Il faut dire que cela n’était pas tous les jours qu’il avait l’occasion d’acheter les places pour assister au match de basket-ball de son équipe préférée. Il avait deux places. Il ne savait pas vraiment à qui il allait demander de l’accompagner. Il faut dire qu’il avait plusieurs idées en tête. Peut-être son ami … Son crush … Ou peut-être simplement son père. Ils n’avaient que rarement l’occasion de passer du temps ensemble. Cela était même impossible pour eux de se voir régulièrement. Rangeant précieusement ses deux billets, Dan prit tranquillement le chemin qui lui permettrait de retourner à l’Académie.

Prenant une bonne inspiration, Daniel s’avancer vers un raccourcit pour retourner à l’Académie. Cependant, ce fameux raccourcit qui pouvait lui permettre de rentrer plus vite et rejoindre son club de radio … Lui imposait de passer dans un joli parc. Non pas qu’il était asthmatique, mais un parc était souvent un lieu idéal pour les oiseaux. Il ne fallait pas être pessimiste. Il n’y avait que très peu de chance qu’il soit attaqué par des volatiles. Une fois devant l’entrée du parc, il prit une grande bouffée d’air avant de se lancer à l’attaque… Oui, bon certes, c’était surement excessif, mais c’était une réalité. Il était terrorisé à l’idée même de les voir en masse. Habituellement dans la rue, il arrivait à prendre un peu sur lui, vu qu’il y en avait maximum deux … Mais dans un espace vert, c’était une toute autre histoire.


Rapidement le jeune homme traversa le parc, du moins, une bonne partie du parc. Il allait finir par s’en sortir jusqu’à ce que soudainement … Daniel se retrouve face à une tribu complète de pigeons. Sentant des sueurs froides couler le long de son dos, le jeune homme prit rapidement ses jambes à son cou pour emprunter un autre chemin. Certes, il allait perdre du temps, mais tant pis ! C’était une question de survie !


D’une démarche beaucoup plus boiteuse que d’habitude, il continuait à s’enfuir le plus loin possible jusqu’à … Jusqu’à finir étalé sur les jambes de quelque assis au sol. Quelle drôle d’idée ! Pourquoi s’asseoir dans un parc et profiter de la nature alors qu’à l’intérieur on est à l’abris des oiseaux ! Dan avait lâché un petit cri de surprise dans sa chute et il se redressa le plus rapidement possible. « Désolé ! Je ne vous ai pas fait mal ? J’essaie juste de fuir … » Sa voix resta en suspend alors que son regard se posa sur son cher et tendre frangin. Juste un simple et unique « Oh. » lui échappa avant de se remettre sur ses jambes.


Ce n’était pas le moment pour lui de se remettre en question. Il ne pouvait pas rester plus longtemps, il avait déjà de la sueur qui coulait le long de son front sous le stress et l’angoisse de croiser des oiseaux. Déglutissant doucement, Daniel leva rapidement la tête vers les branches de l’arbre où était adossé Sasha. Ils étaient même peut-être là !











Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oiseau de mauvais augure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [PV Artemis Bleuette] Oiseau de mauvais augure
» L'oiseau de mauvaise augure plane sur le vent x)
» Un messager de mauvaise augure [PV: Tauril et Jiriad]
» Un oiseau qui chante....
» Sénateur Anacacis; entre l'échec et les mauvais choix du peuple haitien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GUKHWA ♱ ACADEMY :: Outside :: La ville-
Sauter vers: